Concours pour la construction d'une structure d'accueil


Colombire - Mollens - Valais




concours
2005



Architecture et développement durable

Le bâtiment est implanté sur la place de traite sans en modifier la géométrie. Cela permet une liaison aisée par une rampe faisant office de liaison et de joint vers le musée. Il s’agit d’accepter les traces, même violentes, apportées au terrain naturel par les nécessités d’une époque et de venir s’y greffer dessus comme dans un palimpseste.

La structure d’accueil est composée d’un seul volume sur un niveau sans porteur intérieur, comme pour une écurie, ce qui permet la flexibilité complète du plan et donc du fonctionnement du bâtiment. Seuls la cave et le local de rangement se trouvent sous la buvette, mais ne nécessitent pratiquement pas d’excavation puisqu’ils se trouvent en dehors du cône (voir élévations est et sud). Tous les locaux ainsi que le musée sont accessibles pour les handicapés. La terrasse couverte, construite en bois, est une excavation du parallélépipède. Elle peut être condamnée en cas de changement d’affectation ce qui rendrait au bâtiment sa forme “originelle“.

Le local polyvalent s’ouvre sur la terrasse et la vallée. La cuisine, en contact à la fois avec la buvette et le local polyvalent permet une utilisation flexible des deux espaces. Le kiosque est accessible depuis l’extérieur ce qui permet aux skieurs de s’arrêter sans devoir passer par l’intérieur; il est également accessible depuis l’espace polyvalent ce qui en permet le contrôle par une même personne.

La structure d’accueil est bâtie en maçonnerie de pierre massive. Pour en diminuer le coût et dans le même but didactique que le musée, il est monté par des bénévoles sous la direction de spécialistes. Cela permettrait de reconstituer, selon les techniques de l’époque, les différentes étapes de la construction d’un bâtiment d’alpage, de la fabrication de la chaux à la mise en place de la couverture en passant par le choix des arbres qui serviront à la charpente, ceci sans pour autant altérer le caractère moderne de l’ouvrage.







Les images >>>