transformation d'un mayen
Martigny—Croix - Valais


avant-projet
2012
travaux
2014



Une construction en très mauvais état, un volume modeste et une volonté de travailler selon les critères les plus stricts en terme de développement durable ont dicté la transformation de ce rural.
Un espace bas-de-plafond accueille la cuisine et les services. Un grand volume reçoit l'unique pièce du rural. Un attique pour les matelas prend position au-dessus de la cuisine. La paroi à claire-voie derrière laquelle se glisse l’escalier, évoque les anciennes granges. Les ouvertures en façades, de dimensions modestes afin de ne pas dénaturer le caractère introverti du rural, cadrent des portions choisies de paysage. Pour les grandes vues panoramiques, on va dehors sur la terrasse!
Ici on chauffe au bois qui est ramassé sur la parcelle. On s’éclaire grâce au panneau photovoltaïque placé sur le toit en tôle. Comme il n’y a pas d’eau courante, on utilise la pluie tombée du toit et qui est stockée dans une petite citerne installée dans l’ancienne écurie. Une petite installation, qui fonctionne également grâce à l’énergie produite par le soleil, permet de filtrer les UV ainsi que de remonter l’eau jusqu’au lavabo de la cuisine.

Les toilettes sèches épargnent à l’édifice un système d’épuration des eaux, celles du lavabo étant restituées dans les champs.
Tous les matériaux utilisés sont de provenance locale et ne contiennent aucun produit polluant. L’utilisation d’un seul matériau, le sapin, confère à l’ensemble un caractère à la fois simple et intemporel.



Les images du mayen >>>

IMG_3359